La recette des caggionetti, les gâteaux de Noël traditionnels des Abruzzes

Si vous n’avez pas eu de grand-mère (/maman/tante/cousine/amie/voisine) originaire des Abruzzes, il y a de fortes chances que votre première réaction ait été « des caggionetti ? c’est quoi ce truc ? »

caggionetti gateaux chataigne chocolat noel

Les caggionetti (ou « cagginetti », « calgionetti », « caggiunitt ») sont donc des petits gâteaux traditionnellement préparés pour Noël, uniquement dans la région des Abruzzes. Ils sont faits à base de pâte frite, farcie d’un mélange de fruits secs et (souvent) de chocolat. Il n’en existe aucune version officielle : chaque famille à sa propre recette.

Ma nonna m’en faisait chaque année pour Noël (enfin, vu que je lui en réclamais toute l’année, je pense qu’elle finissait par céder au début du mois de novembre). Elle n’était pas du tout abruzzese, mais elle avait appris à les faire avec son amie Maria, quant à elle authentiquement originaire de Pescara. C’est sa recette que je vous donne aujourd’hui.

Ingrédients (pour une famille nombreuse ou beaucoup d’amis)

La farce

  • 300g de purée de chataîgnes
  • 200g de chocolat noir
  • 200g de poudre d’amandes
  • 170g de sucre
  • 1 citron
  • 2 cuillères à soupe de café (fort)
  • une grosse pincée de cannelle

La pâte

  • 500g de farine (+ pour fariner le plan de travail)
  • 2 petits verres de vin blanc
  • 1 petit verre d’huile d’olive

Matériel

  • Pasta machine
  • Friteuse
  • Roulette de pâtissier (ou un emporte-pièce)

Marche à suivre

  • Préparer la farce (idéalement la veille) : mélanger la purée de châtaignes avec le chocolat râpé (ou grossièrement haché), la poudre d’amandes, le sucre, le café et le zeste du citron.
  • Préparer  la pâte : mettre la farine dans un grand récipient, creuser un puits, incorporer l’huile petit à petit en mélangeant avec la fourchette, incorporer le vin petit à petit et finir le pétrissage à la main
pasta caggionetti
  • Pétrir la pâte sur le plan de travail fariné. Il faut obtenir une consistance souple et élastique, mais assez ferme pour pouvoir l’étendre finement.
  • Prélever une partie de la pâte, l’aplatir à la main.
  • Etendre la pâte à l’aide de la machine : la passer une première fois entre les rouleaux (ouverture réglée sur 4), la replier, la passer une seconde fois, puis une troisième fois (ouverture réglée sur 2).
caggionetti farce
  • Déposer la feuille de pâte obtenue sur le plan de travail fariné.
    Prélever la farce à l’aide d’une petite cuillère et la déposer en petits tas sur la pâte, en les espaçant de +/- 8cm.
  • Replier la pâte sur les petites boules de farces, découper les caggionetti avec la roulette ou l’emporte-pièces (comme pour des ravioles).
  • Déposer les caggionetti obtenus sur une assiette farinée.
  • Procéder jusqu’à épuisement des ingrédients.
caggionetti
  • Cuire les caggionetti : quand l’huile est bien chaude (170°-180°), plonger les caggionetti dans la friteuse (3 ou 4 à la fois). Ils sont cuits quand des petites bulles se forment dans la pâte et qu’ils sont légèrement dorés.
  • Les retirer avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.
caggionetti

Et voilà le travail !

Deux conseils pour conclure :

  • les caggionetti se mangent froids, et se conservent quelques jours dans un plat couverts d’un torchon propre
  • c’est une recette qui demande un peu de temps et d’organisation, et pour laquelle il vaut mieux être à deux (pour étendre la pâte et gérer la cuisson…)

Faites-nous savoir si vous l’avez testée !

Laisser un commentaire