Workaway, une première expérience d’un mois

En parallèle aux explications très complètes de Julie, voici ma première expérience de terrain via Workaway. Quand j’arrive début juillet chez Anne et Pino, en pleine campagne, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. De leur côté, ils utilisent ce système depuis environ un an et demi et ont reçu une dizaine de volontaires, pour des expériences majoritairement positives.

L’hébergement

Anne m’accueille car Pino travaille beaucoup. C’est avec elle que la majorité des échanges sur mes missions aura lieu. Je m’installe dans mon logement, un (magnifique) studio d’environ 40m2, avec cuisine et salle de bain privatives, que vous avez déjà pu entrevoir dans un précédent article. Anne m’explique d’entrée de jeu les règles de la maison: les volontaires prennent traditionnellement le petit-déjeuner dans le studio (la nourriture est fournie par les hôtes) et sont cordialement invités à se joindre au couple pour les repas du midi et du soir. Aucune obligation cependant, si je souhaite parfois manger dans mon studio à midi et le soir, Anne n’y voit aucun inconvénient et, là aussi, propose de fournir de la nourriture (légumes, fruits, oeufs, pâtes, riz, etc.). J’ai aussi la possibilité, après avoir presté mes heures, de partir visiter les environs et de manger en chemin. J’aime de suite cette souplesse.

En ce qui concerne les jours et heures de travail, à nouveau de la flexibilité: Anne et Pino demandent de prester 5 heures par jour, 5 jours par semaine, mais il m’est loisible de définir un horaire et de leur proposer (la majorité du temps, Anne accepte mes demandes horaires; de temps en temps seulement, elle m’impose un horaire spécifique lié à leurs activités). Ainsi, dès la première semaine, j’ai la possibilité d’effectuer mes 25 heures de travail sur 4 jours au lieu de 5 pour pouvoir aller rejoindre mon frère dans les Abruzzes. Attention, ces 5 heures de travail quotidien ne comprennent pas l’aide à la mise en place et au débarrassage de la table et des plats lors des repas, ce qui peut vite s’avérer chronophage (mais j’ai expérimenté la même règle dans le Workaway suivant).

Les tâches

Quelques mots maintenant sur les tâches, assez variées, qui tournaient autour de 4 pôles: l’intérieur de la maison, l’extérieur de la maison, les appartements à louer et l’informatique.

  • A l’intérieur de la maison, j’aidais au rangement, au nettoyage et surtout en cuisine. J’ai ainsi eu l’occasion de voir comment cuisinait Anne et d’apprendre quelques trucs et recettes.

  • A l’extérieur de la maison, j’arrosais les plantes, enlevais les mauvaises herbes, balayais les abords, nourrissais les chats et les poules.

  • Les appartements à louer: je préparais les appartements avant l’arrivée et après le départ des invités (nettoyage, repassage, mise en place) et procédais à leur accueil. Je servais d’interface entre les hôtes et Anne.

  • L’informatique: Anne a deux sites web, un concernant ses activités de guide touristique et un concernant les appartements à louer, 2 à la campagne et 1 au centre d’Assise. J’ai mis à jour son blog de manière quotidienne. J’ai également réalisé des photos des appartements mais aussi de divers sujets nécessaires à la réalisation de ses articles.

J’ai beaucoup aimé la diversité des tâches durant ce mois, jamais je ne me lassais, jamais je ne m’ennuyais. Evidemment, les missions liées à l’accueil des clients et la mise à jour du blog ont été les plus enrichissantes pour moi. Néanmoins, j’ai aussi apprécié me lever tôt le matin et avoir une petite routine à l’extérieur: balayer, arroser les fleurs, nourrir les chats, vérifier si les poules avaient pondu… J’ai travaillé durement (ne vous y trompez pas, Anne est quelqu’un d’exigeant), mais j’y ai souvent pris du plaisir.

Je pourrais m’arrêter là, mais cette expérience Workaway a été bien plus que ces quelques missions. J’ai pu accompagner des personnes extraordinaires dans une période de leur vie pas si simple (en effet, Anne est malade depuis peu de temps)… et si j’ai beaucoup donné, j’ai également énormément reçu. Comme vous avez pu le lire dans mes articles précédents, Anne, Pino, leurs enfants et leurs amis ont été des rencontres formidables et j’ai aujourd’hui l’impression d’avoir une seconde famille, ici en Italie. Ils m’ont emmenée partout avec eux et m’ont fait découvrir beaucoup de leur culture.

Je pense non seulement avoir été très chanceuse (le logement, la flexibilité, le lieu, la nourriture, la découverte…) mais je crois également qu’une véritable connexion s’est établie entre eux et moi. La magie n’opérera sans doute pas toujours de cette manière. Suite au prochain Workaway!

Laisser un commentaire