La Scarzuola

La Scarzuola est un trésor bien caché dans la campagne ombrienne. La Scarzuola

Il assez compliqué d’y accéder : il ne faut pas avoir peur des strade bianche, routes de graviers sinueuses. Mais je vous invite vraiment à faire l’effort de pousser la grille de cet endroit magique. Et aussi, à penser à appeler préalablement pour réserver une visite, sinon vous n’entrerez pas !

l'entrée de La Scarzuola

symbole ésotérique de La Scarzuola

Une cité idéale

Ancien couvent fondé par Saint-François au 13e siècle, le domaine est racheté en 1956. Il appartient alors à Tomaso Buzzi, un architecte milanais fascinant et irrévérencieux. Celui-ci, pendant les 20 années qui suivent, fait sortir de terre un ensemble de constructions surréalistes et théâtrales. Le domaine devient sa cité idéale.

édifices de La Scarzuola

les sculptures de La Scarzuola

La Scarzuola

Monuments et symboles mythologiques

La Scarzuola ne ressemble à rien que vous ayez déjà vu, à ceci près qu’elle est composée de versions miniatures d’édifices tels que le Parthénon, le Colisée ou encore la tour de Babel. Elle fait également référence à un tas d’images et de symboles mythologiques. À commencer par le majestueux Pégase dressé fièrement dans la nature boisée et labyrinthique du domaine.

le Pégase de La Scarzuola

La Scarzuola

La Scarzuola

Un lieu à visiter

Pour ajouter à la singularité du lieu, les visites guidées sont aujourd’hui réalisées par le neveu de Tomaso, Marco Solari. Un personnage saugrenu étonnement bien assorti au paysage! Sur le site de la Scarzuola, vous verrez que les visites guidées ne se font que pour un minimum de 8 personnes. Mais n’hésitez pas à appeler, nous étions un groupe de 5 et il a accepté de nous recevoir.

les passages de La Scarzuola

détail d'une construction de La Scarzuola

Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à lire cet article de Patrick Mauriès, extrêmement bien documenté et détaillé. J’espère vous avoir donné envie de vous y aventurer!

Laisser un commentaire