Le Lac Trasimène, je l’ai vu pour la première fois en 1993. Assez méconnu, il fut pourtant témoin d’une des plus grandes batailles de l’histoire, celle d’Hannibal contre les romains (217acn). La légende (ou mon père, j’hésite) dit que le lac fut transformé en une gigantesque mare de sang (de 128km², quand-même).

Depuis, tout est rentré dans l’ordre, mais le Lac Trasimène est tout de même de ces endroits qui vous laisse un souvenir indélébile.

Le Lac Trasimène, c’est ma deuxième maison, c’est mon refuge, c’est l’endroit que je suis fière de faire découvrir comme si j’y étais née. Mes incontournables: Monte del Lago, San Feliciano, San Savino, Passignano sul Trasimeno, Castel Rigone, Castiglione del Lago et Panicale.

Monte del Lago, car c’est tout simplement le plus joli village du monde

San Feliciano et San Savino, pour le pittoresque (et pour louer une Vespa!)

Castel Rigone, pour ses concerts de musique classique sur la place du village en été (les mercredis soirs)

Passignano, car tous mes souvenirs d’enfance y sont… mais aussi pour boire un verre/manger une glace en terrasse au bord de l’eau, et surtout pour ce merveilleux restaurant qu’est la Trattoria del Pescatore

Castiglione del Lago, pour son marché du mercredi matin (et son… saucisson en forme de cochon)

Panicale, enfin, pour son atmosphère et sa minuscule mais splendide place où prendre un verre au soleil.

Posted by:Emilie

Une réponse sur « Le lac Trasimène »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s